NM Habitat   Travaux tout corps d'état

 

       Carrelage / maçonnerie / plomberie / électricité / menuiserie / cloison / peinture / isolation / travaux paysagers...            

Formation compagnons du tour de France

06 16 93 74 16 // 09 82 35 39 94

 EVALUER LE  PRIX DE VOS TRAVAUX

 

Le manque de transparence, une communication insuffisante relative aux pratiques courantes dans le secteur du bâtiment ,peut finir par générer de la défiance envers les professionnelles.

Dans ces conditions, difficile de savoir si les tarifs indiqués sur votre devis sont justifiés et cohérents. Pas simple, également, de s'y retrouver lorsque les termes utilisés ne vous sont pas familiers. 

Voici ce qu'il faut connaître pour évaluer, au mieux, le montant de vos travaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Avoir une idée de son enveloppe budgétaire 

 

Connaître votre budget permet aux professionnelles du bâtiment de cibler votre demande et de vous faire gagner un temps précieux.

Les prestations, les matériaux de construction, les éléments de finitions proposés seront fonction du montant de votre enveloppe.

Les travaux se déclinent en plusieurs niveaux en fonction de vos demandes et attentes et avec des différences de prix allant du simple au triple.

 

Choisir votre gamme de travaux

 

Les différentes gammes proposées, ci-dessous, sont en lien avec votre budget et votre niveau d'exigences

 

- Travaux haut de gamme

Beaucoup de savoir faire et de temps passé sur le chantier pour satisfaire vos demandes jusque dans les moindres détails. Recherche de textures, motifs, couleurs propre à votre style. Exigence supérieure dans la réalisation des finitions

 

- Milieu de gamme

Vos travaux sont bien finalisés mais le temps apporté aux détails est moindre; C'est un juste compromis entre du fonctionnel et des finitions haut de gamme

 

- Entrée de gamme

Rapidité et efficacité dans la réalisation des travaux pour un niveau de qualité standard. Gamme

habituellement choisie pour des locaux destinés à la location.

 

Eléments qui expliquent le montant d'un devis

 

* La qualité, le choix des matériaux de construction et

  des équipements sélectionnés

* Le niveau de qualité de l'entreprise et sa réputation.

* La zone géographique où se trouve le chantier; Les tarifs sont généralement plus élevés dans les grandes zones urbaines qu'en milieux rural.

* L'accessibilité du chantier ( y a t'il une voie d'accès pour les véhicules, y a t'il un ascenseur dans l'immeuble, faut-il s'équiper d'un monte charge pour approvisionner le chantier en matériaux...)

* L' ancienneté du logement qui peut générer des difficultés de mise en oeuvre et une réalisation des finitions plus longue

* La préparation avant travaux; Si le logement est occupé, il faudra, en amont, protéger meubles et équipements domestiques.

* Les éventuelles remises et gestes commerciaux consentis par l'entrepreneur.

 

   FINANCER SON PROJET 

 

Plusieurs solutions pour vous aider à financer vos travaux en fonction de la nature de votre projet et de votre situation personnelle et financière:

 

- Les crédits d'impôt

- Les prêts bancaire

- Les aides et les subventions nationales ou locales

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les prêts aidés.

 

En plus des prêts bancaires "classiques", affectés ou non au financement de vos travaux , existe les prêts aidés vous permettant d'alléger , dans le temps, le coût de vos projets. Ceux-ci sont proposés par des organismes publics ou privés.

 


* L'eco prêt à taux zéro ( ou ECO PTZ)

* Le nouveau prêt à taux zéro PTZ+

* Le prêt à l'amélioration de l'habitat ( PAH)

* Compte épargne logement ( CEL)

* Les livrets développement durable
 

 

 

 

Les subventions et primes

 

- L'ANAH: L'agence nationale pour l'amélioration de l'habitat, subventionne:

 

* Certains diagnostics et études techniques avant travaux

* La maîtrise d'œuvre

* Les travaux relatifs à la sécurité des biens et des personnes 

* Les travaux relatifs à la maîtrise de l'énergie et de l'eau

* Les travaux relatifs à la santé des occupants 

* Les travaux d'accessibilité et d'adaptation au handicap

* Les travaux d'extension

* Le changement d'usage

* Les travaux de traitement de l'insalubrité    

 


   

 

- Aides des collectivités territoriales:

 

Les régions, les conseils généraux et les municipalités subventionnent les travaux en rapport avec les économies d'énergie et le développement durable et d'autres travaux contribuant à l'amélioration de l'habitat. Modes de chauffage utilisant la biomasse ou la thermodynamique, installations solaires, ravalement de façades, rénovation de toiture... 

 

 

 

 

- Les caisses de retraite:

 

Si vous êtes retraité du régime général de la sécurité sociale ou de certains autres régimes et que vos ressources sont inférieures au barème fixé par votre caisse de retraite, vous pouvez bénéficier d'une subvention pour financer des travaux d'adaptation ou de rénovation. Cette subvention peut couvrir de 30 à 65 % du coût des travaux selon les ressources du demandeur.

Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre caisse de retraite.

 

- Les certificats d'économies d'énergie (CEE):

 

Le dispositif des CEE oblige les fournisseurs d'énergie ( électricité, gaz, chaleur, froid et fioul domestique) à réaliser des économies d'énergie auprès de leurs clients. Ces fournisseurs sont tenus d'accompagner leurs clients dans les économies d'énergie sous la forme de diagnostics, de prêts à taux bonifiés, de prime...


 

 

 

- TVA réduites pour les travaux réalisés.

 

Si vous faites réaliser certains travaux dans un logement, vous pouvez bénéficier du taux réduit de TVA. Ce taux est fixé à 10% à compter du 1er janvier 2014, sauf pour les travaux d'amélioration de la performance énergétique pour lesquels le taux de 5,5% s'applique.

 

 

 

 

- Le crédit d'impôt pour la transition énergétique ( CITE).

 

Le CITE vous est accordé si vous effectuez, dans votre habitation principale, des travaux d'amélioration énergétique: Isolation thermique, installation de chaudières à condensation ou d'équipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable... 

 

 

 

 

RENOVATION APPARTEMENT A LYON

 

Vous recherchez un entrepreneur susceptible de prendre en charge la rénovation, complète ou partielle, de votre appartement lyonnais?

Vous serez mis en relation avec des artisans, entreprises du bâtiment, architectes d'intérieur, décorateurs, maître d'oeuvre...de LYON et de la région Lyonnaise.

Ces derniers sont sélectionnés avec soin afin de garantir au client  un professionnalisme, une expertise, une réactivité irréprochable.

Chacun d'entre eux doivent justifier de 2 ans de pratique professionnelle, les assurances décennale et responsabilité civile leurs sont demandés ainsi que des références client sur des projets similaires au vôtre.

Entrepreneur formé par les compagnons du tour de France, cette sélection drastique est, pour moi, primordial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel budget prévoir pour la rénovation de votre maison ou appartement ?

 

Ce dernier dépend de l'ampleur des travaux envisagés; On distingue 3 niveaux tarifaire:

 

* Un rafraîchissement  simple de votre logement 

- Rénovation de vos revêtements sol et murs

- Remplacement de votre papier peint

- Remise en état de vos peintures

 

Compter entre 200 et 500 euros TTC/ m2

 

                        **************************************

 

* Rénovation complète 

- Reprise de la plomberie et/ ou du réseaux électrique

- Création, dépose de cloisons

- Doublage acoustique et/ ou thermique

- Remplacement des menuiserie

- Rénovation cuisine ou salle de bain

 

Compter entre 500 et 1000 euros TTC/ m2

 

                      ***************************************

 

* Rénovation lourde 

- Reprise complète de l'électricité et de la plomberie

- Modifications structurelles de votre logement

- Reprise de la maçonnerie ( chape, dalle...)

- Création d'une ouverture sur mur porteur avec pose IPN

 

Compter entre 1000 et 1700 euros TTC/ m2

 

ASSURANCES ET GARANTIES

 

Afin de couvrir les risques liés au chantier ( casse, malfaçon, accident...), chaque entrepreneur du bâtiment, en charge de vos travaux, se doit de souscrire aux assurances imposées par la loi notamment:

 

- Une assurance décennale qui couvre pendant 10 ans tous les dommages qui compromettent la solidité de l'ouvrage rendant ce dernier impropre à sa destination. Cette assurance obligatoire est souscrite par l'ensemble des professionnels du bâtiment ( artisans, entrepreneurs, architecte, promoteur, bureau d'études...)

 

- Une assurance responsabilité civile professionnelle ( RCP) , pas obligatoire mais fortement conseillée qui couvre les dommages causés à des clients ou des tiers en lien avec l'exécution d'une prestation professionnelle 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

Assurances et/ ou garanties facultatives souscrites par le maître d'ouvrage ou l'entrepreneur.

 

- La garantie de livraison qui consiste à protéger le maître d'ouvrage de l'inexécution des travaux engagés. Cette garantie commence à la date d'ouverture du chantier.

Le constructeur doit souscrire une convention de cautionnement avec une assurance ou organisme de crédit, qui devient solidaire en cas de défaillance de l'entrepreneur; Cette assurance ou organisme devenu garant, s'engage à terminé le chantier en cours dans le respect du contrat originel.

 

- La garantie de parfait achèvement matérialisée par la rédaction d'un procès-verbal de réception  des travaux tel que mentionné à l'article 1792-6 du code civil; Ce document à pour but d'attester de la bonne conformité des travaux réalisés ou, au contraire, de constater, par écrit, l'existence de malfaçons

 

- La garantie biennale de bon fonctionnement ( non obligatoire) oblige l'entrepreneur concerné à assurer le bon fonctionnement des équipements non couverts par la garantie décennale ( portes intérieures, appareils électriques, fenêtres, revêtements...)

 

- L'assurance dommages- ouvrages souscrite par le maitre d'ouvrage ( propriétaire)

Cette dernière à pour objet d'intervenir en préfinancement des dommages de la nature décennale. Elle permet de procéder aux remboursements de toutes les réparations liées à la garantie décennale sans attendre une décision de justice statuant sur les responsabilité de chaque partie.

 

PREMIER RENDEZ-VOUS DE CHANTIER

 

Afin de garantir le bon déroulement de votre chantier, il est nécessaire de vérifier quelques points et de prendre connaissance de quelques informations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1) Quel est le profil de l'entreprise ?

 

Avant de vous engager avec un professionnel du bâtiment, il est bon de s'assurer du sérieux, de la fiabilité de celui-ci; Plusieurs éléments à vérifier:

 

* Sa santé financière

* La validité de ses assurances

* Les références de chantiers antérieurs 

* Les éventuelles qualifications professionnelles ( RGE, QUALIBAT)

 

2) Quelle est la durée du chantier ?

 

Il est important de prendre connaissance de cette donnée afin de suivre aisément le déroulement des travaux.

Cette durée va dépendre :

 

* Du planning du professionnel

Celui-ci doit souvent composer avec l'intervention d'autres corps de métier et doit organiser son temps en fonction des autres chantiers en cours; Il se peut donc que l'entrepreneur ne puisse pas être présent, au quotidien, sur le chantier. Etablir un planning prévisionnel de votre projet détaillant les différentes étapes des travaux, vous permettra une meilleure gestion du chantier.

 

* De l'ampleur des travaux à réaliser

Afin de permettre à l'entrepreneur d'avoir une idée claire des différents corps de métier à engager, d'estimer au mieux l'ampleur du chantier et donc de vous donner une durée précise de vos travaux, il vous faudra transmettre, à ce dernier, un descriptif rigoureux de votre projet.

 

3) Quel est mon interlocuteur principal ?

 

Afin de savoir qui joindre en cas de nécessité, il est nécessaire de déterminer qui sera votre interlocuteur privilégié sur le chantier. Une fois que celui est identifier, demandez lui les moyens de communication par lesquels il peut être joint. Une bonne communication est indispensable afin d'éviter tout malentendu ou litiges.

 

RECEPTION DES TRAVAUX

 

La réception des travaux est un acte légal régi par l'article 1792-6 du code civil. Il a pour but de vérifier le parfait achèvement des travaux réalisés, dans le respect et la conformité du contrat établi. 

A la suite de ce contrôle, chaque protagoniste, lié au chantier, signe un procès verbal de réception des travaux et marque ainsi le début des garanties légales que sont :

 

* La garantie de parfait achèvement

L'entrepreneur  concerné s'engage, durant l'année qui suit la fin des travaux, à reprendre l'ensemble des malfaçons annotés dans le PV de réception des travaux. Si des anomalies, non inscrites dans le PV, apparaissent durant cette année, l'entreprise se doit, tout de même, d'intervenir. Il sera informé de la nécessité des réparations par lettre recommandé avec accusé de réception

 

* La garantie de bon fonctionnement ( biennale)

Cette garantie permet de faire remplacer ou réparer, et ce pendant deux ans, les équipements dissociables et séparables du gros oeuvre présentant des défaillances ( radiateurs, volets, fenêtres, robinetterie, chaudières...)

 

* La garantie décennale

Cette garantie, qui court durant dix ans après la réception des travaux, couvre certain dommage pouvant affecter la solidité d'un ouvrage ou le rendre impropre à sa destination ( fissuration avec infiltration d'eau, isolation thermique ou phonique insuffisante...)

 

 

La réception de chantier n'est pas obligatoire mais recommandée et même indispensable pour pouvoir bénéficier des garanties précédemment évoquées.

 

Ce qu'il faut vérifier durant cette réception:

 

- La maçonnerie ( absence de fissures, planéité des chapes et dalles...)

- La plomberie ( robinetterie, vérification du débit d'eau, bon fonctionnement de la chasse d'eau...)

- Revêtements sol et murs ( planéité, aspect général, qualité des joints, qualité de pose des profilés de décoration...)

- Les équipements ( vérification du bon fonctionnement de ces derniers)

- Façades, toiture, zinguerie ( vérifier l'absence de fissures, de casse, s'assurer de l'étanchéité des gouttières...)

 

Rédaction du procès verbal

 

Deux situations possibles: 

 

1) Vous validez la réception des travaux mais constatez des malfaçons ou des finitions absentes ou inachevées ? Vous devez émettre des réserves sur le PV; L'entrepreneur devra intervenir à la date indiquée par le maitre d'ouvrage ( le client) pour voir ces réserves levées.

 

2) Vous ne validez pas la réception parce que le logement est impropre à l'utilisation ( malfaçons importantes, travaux inachevés...); Le professionnel se doit de corriger les malfaçons  et / ou de finaliser les travaux. A l'issu, une nouvelle réception des travaux sera programmée.

 

Aucun défaut n'a été relevé et toutes les réserves ont été levées ?

Vous pouvez régler le solde de la facture de l'entreprise

 

POURQUOI LE VERSEMENT D'UN ACOMPTE ?

 

L'acompte qui représente, en général, 40% du montant total de vos travaux, permet de valider le contrat établi par l'entreprise et de bloquer une date d'intervention dans l'agenda de l'entrepreneur.

Il permet également aux artisans de ne pas engager de frais pour l'achat des diverses fournitures nécessaire pour la réalisation du chantier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modalités de paiement sur un devis ?

 

Les règlements liés à un devis travaux se décomposent ainsi: 

 

* 40 % du montant du devis à la signature, " avec bon pour accord", de ce dernier.

* 50 % à la moitié des travaux

* 10 % à la réception des travaux

 

SUIVI DE CHANTIER

 

Afin que vos travaux se déroulent dans les meilleures conditions, un suivi de chantier de qualité est nécessaire. Voici quelques points à respecter pour s'en assurer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1) Préparation du chantier

 

* Imprimer les devis après les avoir validés avec les entrepreneurs.

* Prendre connaissance de la date de début et de fin de chantier pour chaque corps de métier ,via la rédaction d'un planning d'intervention.

 

2) Prévoir des réunions

 

Il est conseillé de planifier des réunions hebdomadaire afin de faire le point sur l'avancement des travaux. Ces échanges réguliers permettent d'être rapidement informer des éventuels aléas et retards. Si vous souhaitez formaliser l'avancement du chantier, il vous est possible de rédiger, après chaque rencontre, un compte-rendu listant les possibles difficultés de mise en oeuvre; Il permet, également, un suivi optimal du planning.

 

3) Réaliser des plans

 

Nul besoin de plans d'architecte; De simples croquis avec côtes et présence des points essentiels à traiter suffisent. Les artisans apprécient ce type de document qui leur permettent d'avoir une vue globale du projet.

 

4) Prendre des photos, avant, pendant et après travaux

 

Le but de cette démarche est de vous protéger en cas de malfaçons ou de litiges avec le professionnel. Ces photos peuvent également vous être utile en cas de vente de votre bien

 

NM Habitat

               Gérant: Christophe LEMERCIER 

          73, avenue René CASSIN 69009 LYON

               06 16 93 74 16  ::  09 82 35 39 94

 

                 contact@nchabitat.fr